Description du projet

Fin d’année 2020, Le ministère français de l’agriculture a exprimé son souhait de développer fortement les protéines végétales .

 » La France est la première puissance agricole en Europe. Et pourtant notre dépendance aux importations demeure trop importante. Ma priorité est claire : nous devons impérativement regagner en souveraineté agroalimentaire, et cela ne peut se faire sans le développement d’une production française de protéines végétales. Initiée par le président de la République, la stratégie nationale pour le développement des protéines végétales répond à cet enjeu majeur et est dotée de plus de 100 millions d’euros  pour amorcer sa mise en œuvre.  » Julien Denormandie

Plus d’infos sur agriculture.gouv.fr/dossier-de-presse-la-strategie-nationale-proteines-vegetales